Formiguères

CHARGEMENT

Les Pyrénées catalanes
au rythme du Train Jaune

Moyen original, authentique et poétique de parcourir le Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes, la célèbre ligne du Train Jaune est la fierté et le symbole de la région.

Le long d’un parcours de 63 km, il dessert 22 gares. De la vallée de Têt, où il escalade littéralement la montagne et traverse les eaux, le train offre un panorama de paysages exceptionnels ponctués de sites culturels.

Le train jaune, une prouesse technique

La ligne du Train Jaune relève des volontés politiques de la fin du XIXème siècle dans le but de désenclaver les hauts plateaux catalans. Le projet semble alors faramineux et très ambitieux face aux obstacles géographiques auquel il va devoir faire face. Les travaux commencent en 1903 et s’achèvent en 1927.

L’édification de la voie a nécessité la construction de 650 ouvrages d’art, dont 19 tunnels et deux ponts remarquables, le Viaduc Séjourné et le Pont Gisclard. Plus haut chemin de fer à voie métrique de France, le train roule à une allure moyenne de 30 km/h et peut atteindre une vitesse maximale de 55 km/h.
Le Train Jaune s’élève de 1 166 mètres sur l’ensemble de son parcours et fait face à une déclivité record de 6%. Il dessert d’ailleurs la gare la plus haute de France, Bolquère, à 1 593 mètres d’altitude.

Le train est actionné grâce à un système de traction électrique et son alimentation en courant continu est assuré par le complexe hydroélectrique de la vallée de la Têt et le barrage des Bouillouses. Train à énergie verte, certains de ses éléments sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Téléchargez la carte de la randonnée du Train Jaune.

Spécial familles
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×